11 janvier 2006
Thomas Touzel a fumé pendant 52 de ses 65 ans. Il était dans la cafétéria du centre qui le soignait pour son cancer de la vessie quand il a remarqué un certain dépliant. Celui-ci insistait sur l'urgence d'arrêter de fumer et invitait les gens à suivre un nouveau programme qui démarrait dans 20 minutes. M. Touzel, qui avait plusieurs fois tenté en vain d'arrêter, s'est dit qu'il valait la peine de ré-essayer.

"Les docteurs me disent depuis des années que je devrais arrêter de fumer, et je savais qu'ils avaient raison, mais le cancer a été pour moi le signal d'alarme", raconte le résident de Montréal.

Ce dernier s'est inscrit à un programme novateur mené par les chercheurs du département de science comportementale du docteur Anderson. Ce programme utilise des ordinateurs de type palm qui mettent l'emphase sur des messages anti-tabac et des objectifs personnels et ce sur une période de six semaines. Le programme propopose aussi l'utilisation d'anti-dépresseurs couramment utilisés pour arrêter de fumer, le bupropion. Le programme a fonctionné - Thomas Touzel ne fume plus depuis plus d'un an.

"Je n'aurais jamais pu arrêter de fumer sans ce programme, and j'apprécie l'intérêt qu'a le docteur Anderson à améliorer et conserver ma santé", raconte M. Touzel. "Le fait que ce soit mon centre anti-cancer qui m'aide n'a fait que rendre l'effort encore plus crédible"

Pour En Savoir Plus Long...

Article sur le Site de CancerWise (http://www.cancerwise.org/)

Pour Me Rejoindre

Pour des commentaires ou suggestions, écrivez-moi à christian@touzel.com